1997 : 1 article

Rwanda : le pape plaide non coupable

1997 : Dans une lettre adressée aux responsables de l’Église, aux autorités civiles et à la population du Rwanda, le pape Jean-Paul II s’est efforcé de démontrer que l’Église n’était pas responsable du génocide qui a eu lieu dans le pays en 1994. “ L’Église en tant que telle ne peut être tenue pour responsable des fautes de ses membres qui ont agi contre la loi évangélique ”, écrit-il. Il ajoute cependant : “ Tous les membres de l’Église qui ont péché durant le génocide doivent avoir le courage de supporter les conséquences des faits qu’ils ont commis. ” C’est, semble-t-il, la première fois que le pape aborde publiquement la question. Des prêtres rwandais sont accusés d’avoir poussé au massacre qui a fait 500 000 morts et d’y avoir pris une part active. On a également reproché à la hiérarchie catholique de n’avoir rien fait pour arrêter la tuerie. Selon Luigi Accattoli, un correspondant au Vatican du journal italien Il Corriere della Sera, l’exhortation du pape à ne pas tenter de se soustraire à la justice “ touche un point sensible ”, car “ parmi ceux qui sont accusés de participation au génocide figurent aussi des prêtres qui ont trouvé refuge à l’étranger ”. La plupart des Rwandais sont catholiques.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire